L'œil de Claire #2

Expérimentation.


Aujourd’hui je prends place derrière la caméra. Le dispositif est singulier et je suis ravie d’avoir un trépied pour m’assister dans la tâche.

Étrange position que d’observer quelqu’un qui écoute. La corrélation échappe à l’intelligence ; elle demeure indéniable. En recul de l’action, j’observe de mon deuxième œil. Position singulière et privilégiée.

5acd763dcd5690434b968aebdf59f40a_large

Je vois ce qui échappe ; je vois ce qui s’inscrit. L’évanescence du son s’imprime dans les gestes qu’il incante. Cendrine s’affaire autour du dispositif, prend ses marques, influe à son tour. Le geste se transmet et l’œil mécanique se nourrit du résultat. L’onde du son se transforme en lumière. L’enregistrement mécanique devient mouvement organique. Miroirs et projections, reflets incarnés.